OP MUGIS FAMILY

Forum de discussion sur one piece et en particulier les scans
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Code promo Nike : 30% de réduction sur TOUT le ...
Voir le deal

 

 Animeavie stories

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Avr - 2:16

Bon je garde 10 ans alors. Après tout Estéban Zia et Tao avaient le même âge, et ils étaient assez réfléchis. Et puis ne vous faites pas d'idée, je n'ai jamais dit que mes deux personnages finiront en couple.... ils n'ont que 10 ans!
____________________________________________________________________________________________________


- Alors comme ça c'est vous qui avez mis à sac une dizaine de mes hommes plus un lieutenant! Pfff j'ai toujours détesté les mioches. Hep toi approche!

- À vos ordre mon colonel
- neutralise les et mets-les dans la cage à môme.
- Mais heu mon colonel, vous veniez de dire que vous vous en occupiez...
- Tu ose discuter mes ordres!
- Non mon colonel!
- Alors exécution! Ne me faites pas croire qu'un marine ne peut venir a bout d'une fillette de 10 ans et et d'un gamin blesser au bras par une balle!

Blessé au bras! Alors il n'était pas mort. Oui c'est vrai la tâche de sang s'étendait jusqu'à son épaule. Donc il était vivant.

- Francis, tu vas bien? Répond moi dis quelque chose, je sais que tu n'es pas mort.
- Non je ne le suis pas mais si tu continue à me secouer comme ça c'est toi qui va me tuer hé hé.
- Heu pardon. Est-ce que tu peux te lever il faut s'enfuir.
- Vous n'irez nul part. Soldat ALLEZ!
- AAAAAAAAAAAAAH
- Annie pousse toi!

Francis me poussa avec son bras valide, c'est à dire le gauche. Puis il donna un coup de pied dans les C***** au soldat!

- Désolé vieux, mais à la guerre comme à la guerre.

Le solda s'écroula par terre. Francis se leva, il n'avait pas l'air content.

- Personne ne touche à mes amis. Si vous la voulez il faudra me passer sur le corps.
- Mais Francis qu'est ce que tu fais, tu es blessé.
- Ce colonel n'est pas un rigolo comme le lieutenant. Tant que je serai en vie Annie je te protégerai.
- Hmm. Un môme avec du cran ça me plaît, mais ça reste un môme. Petit, je t'aime bien. Aussi je vais te laisser la chance de me prouver ce que tu vaux avant de mourir! Soldat vous êtes 10. Il y en a déjà un à terre. Vous l'attaquez un à un. On verra combien de temps il tiendra. Ainsi il pourra faire le paon devant sa dulcinée. Twisted Evil
- Je vous attends
- Francis ce n'est pas raisonnable.

Mais il ne dit rien il s'était mis en position et attendait son adversaire.

- Soldat no. 1 ALLEZ

À suivre....
____________________________________________________________________________________________

Le prochain post sera rempli de baston YOUPPI happy

À oui, j'ai changé quelque petites choses. Donc le colosse d'avant est un sergent, et maintenant le colonel arrive.
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Avr - 13:53

Que le spectacle continue!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
_____________________________________________________________________________________

Je m'appelle Francis. Francis qui? Aucune idée. Je ne me rappelle plus de mon nom de Famille. Certain m'appelle le vagabond, petit chenapan, bon à rien. Les gens du village me disent toujours que je me mets dans des situations impossible. S'ils me voyaient en ce moment, je leur dirais "pour une fois je suis d'accord avec vous"

Devant moi un soldat s'élance. Il est plus grand et certainement plus fort. "La force n'est pas le plus important. Que l'on soit grand ou petit, les points vitaux sont aux mêmes endroit " Voilà ce que me dirait Maître Mouchou.


- AAAAAAH JE VAIS TE FAIRE TA FÊTE SALLE MIOCHE!
- Comme dirait mon Maître: "s'élancer dans la colère est le meilleur moyen de perdre le combat"

Dans sa course, le soldat avait brandit un bâton. Il avait l'intention d'assommer le jeune garçon. Celui-ci esquiva en pivotant sur lui même ce qui le mis derrière son assaillant. Il le fit fléchir en lui donnant un coup de pied sur le genoux. Puis, en se servant des quelques secondes où le soldat était déstabilisé il sauta afin d'utiliser tout le poids de son corps pour lui assener un coup de coude dans la nuque avec son bras valide. Le solda tomba évanouie sur le sol.

- Et de 1

Ouille que ça fait mal! Même si Je n'ai utilisé que mon bras gauche, mon bras droit ressent tout les contre coups. Mais je n'en ai rien à faire de la douleur. Ils veulent s'en prendre à Annie. Je ne les laisserai pas faire. Cette fille, je le sais, elle ne m'a jamais jugé.

- Pas mal pour un mioche. Soldat no. 2 ALLEZ!
- Moi tu ne m'auras pas

Le deuxième soldat s'avança lentement il se mit en face du petit garçon et commença a donner des coups de poing que ce dernier esquiva.

- Merde mais comment fais-tu pour tout esquiver!
- Si tu veux le savoir, c'est que mon centre de gravité est plus bas que le tiens puisque je suis plus petit. Et ça causera ta perte.

Au lieu d'esquiver le coup suivant, Francis agrippa le poignet du soldat. Il se hissa et mis ses jambes autour du bras de son adversaire. Lâchant le poignet et ayant une bonne prise avec ses jambes il donna des coups rapide et successif aux nivaux des aisselles. Le soldat cria de douleur. Francis retourna sur le sol et lui donna un coup de pied dans le ventre.

- et de 2.
- Soldat no. 3 ALLEZ!

J'ai perdu mes parents à quatre ou cinq ans. Je n'ai que de vague souvenir d'eux. je sais qu'on m'a trimballé de foyer en foyer. Je me suis enfuis et je devenais un voyou. Un jour où la milice m'avait attrapé, Maître Mouchou est venu me sauver. Je ne le connaissais même pas. Il m'a amené chez lui et montré les arts martiaux. À chaque fois que j'ai voulu m'enfuir, il m'a ramené chez lui. J'ai fini par comprendre qu'il ne voulait que mon bien. J'ai arrêté de m'enfuir. Mais mes amis de la rue m'ont tourné le dos. Il m'ont traité de vendu. Ils disaient que je les avaient trahi pour une vie de bougeois...

- C'est vrai que tu as eu 3 de mes camarades, mais avec moi se seras une autre histoire.
- Rien n'est jamais certain dans un combat

Le soldat essayais d'attraper le jeune garçon mais celui-ci esquivait toutes les attaques. Soudain, le marine lança une pierre sur la blessure de Francis.

- AAAAAAH " Mais ça fait un mal de chien! "
- Hé hé tu es à moi.

Le solda sauta sur le gamin le collant ainsi au sol. Il le tabassa sur la figure à coeur joie. De loin le colonel observait la scène avec une visage neutre.

- Alors! Capitule tu ne peux rien contre la marine. Tu n'es qu'un enfant. Tu veux protéger cette fille, laisse moi rire. Comment un mioche comme toi peut-il protéger quelqu'un?

Je la protégerai....

- JE LA PROTÉGERAI!!!!!

Francis lança de la poussière dans les yeux de son adversaire. Ces quelques secondes suffirent pour qu'il se dégage de l'emprise du marine. Il sauta sur son dos et se mis à califourchon. Il joignat ses deux main ensemble et assomma le soldat. Du sang gicla au dessus de la scène. C'était l'épaule de Francis. Le coup avait été si violent qu'il faisait saigner la plaie.

- Je la protégerai.

En disant cela, le regard du garçon avait changé. Ses sourcils étaient froncé. Son regard était menaçant. On aurait dit que la douleur l'avait rendu hargneux.

- C'est parfait pour moi. Le petit à perdu les pédales, il est animé par la colère. Ce sera moi qui l'arrêterai.
- N'en soyez pas si sur soldat. Ce n'est pas un regard confus par la haine, il est simplement emplie d'une grande détermination. Son Maître doit être admirable.
- Mais mon colonel, c'est vous même qui avez dit que ce n'était qu'un en...
- Bande d'imbécile. On ne vous à jamais appris qu'il ne faut jamais sous estimer son adversaire. Ce garçon l'a compris. C'est pour ça qu'il vous massacre tous un par un.
- Mais...
- Taisez-vous. Soldat no. 4 Allez!

Quand j'ai vue Annie pour la première fois, j'ai assisté à son spectacle. Elle m'a fasciné. J'ai voulu la connaître un peu plus. Puis on s'est battu. Mais c'était sympa. Je m'amusais. Je n'avait jamais ressentie ça auparavant. On a recommencé plusieurs fois. Puis, un jour, la milice nous à attrapé. Elle s'est fait prendre à ma place:


" - Annie!!!
- Cours Francis! ça ne sert à rien si on est prit tout les deux!
- Mais...
- Dégage je te dit... "


Jamais personne n'avait fait ça pour moi. Avec mes anciens copains des rues c'était chacun pour soit. Maître Mouchou m'avait persuadé de les aider quand il se faisait prendre. Je le faisait plus pour embêter Bill et Jo plutôt que d'aider mes faux amis. Alors moi je sais que Annie est quelqu'un de bien. Je sais qu'elle viendrait à mon secours. Annie est mon amie. C'est ma seule amie et j'ai bien l'intention de la garder.


- Je ne laisserai personne lui faire de mal. AAAAAAH

Cette fois-ci le garçon s'élança ver le soldat.

À suivre...
________________________________________________________________________________________

c'est un combat David contre Goliath!!!..... En fait non, les marines ne sont pas si fort, mais mes persos n'ont quand même que 10 ans alors...
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeVen 22 Avr - 4:44

Un autre épisode pcq j'en ai envie, et que même si ça ne fait pas 24h, chez moi il est minuit passé donc c'est une autre journée cheers
____________________________________________________________________________________________________

- Francis arrête c'est de la folie!

Je n'avais jamais vu Francis aussi acharné dans un combat. Il venait de courir vers le marine. Il fit des sauts avant se servant de de ses deux mains, puis au dernier tour il donna une poussé avec ses mains contre le sol pour frapper son adversaire avec ses deux pied sous la mâchoire. Le pauvre en tomba K.O. Mais le sort de ce dernier m'importait peu. Francis était en train de se vider de son sang. Par terre il y avait des traces de sang partout, et ce n'était que celui de Francis. Sa figure devenait de plus en plus pâle.

- Et... de... 4

Il chancel! Ça ne va pas du tout il va se faire massacrer il faut que je l'en empêche.

- Reste ou tu es Annie. Je n'ai pas fini.

Pourquoi faisait-il ça. Hormis mes parents, personne d'autre n'avait mis sa vie en danger pour moi.

- Tu veux encore continuer petit? Avec ces quatre soldats plus le premier que tu a neutralisé par les bijoux, ça fait 5. Si tu veux abandonner je te laisserai la vie sauve et ne ferai que prendre la fille.
- Ça n'y comptez pas.
- Comme tu veux, au moins je t'aurai donné une chance. Soldat no. 5 Allez!

Ça ne va pas du tout. Francis n'est plus aussi rapide. En ce moment il esquive les coups du no. 5 mais il suffit d'un seul moment d'inattention et il est ... NON!

Le garçon ne bougeait plus. Il venait de perdre connaissance mais était resté debout. Le soldat, croyant sa chance arrivé, voulu l'assommer avec ses deux mains. Mais son coups fatal fut arrêter par quelque chose. Annie venait de se mettre entre le soldat et Francis.

- Et bien mademoiselle. On se permet de s'interposer dans un duel.
- Vous avez bien 10 hommes colonel? Mon ami c'est occupé de la moitié. Je prends le relais.
- Annie... qu'est-ce que tu fais?

Francis avait reprit conscience mais il ne tenait plus debout.

- Reste assis, c'est à mon tour de te protéger.

À suivre...
_______________________________________________________________________________________________

JE CONNAIS DÉJÀ LA SUITE!!!! (forcément puisque je l'écris confused ) Bon j'arrête là pcq je ne peux pas tout vous donner maintenant.

suite dans moins de 24h si j'ai fini de cuisiner pour Pâque excited!
Revenir en haut Aller en bas
Kraniel
5 000 000 de Berrys
Kraniel

Messages : 101
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 30
Localisation : Vert

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Mai - 16:24

HAN mais pâque c'est fini depuis longtemps ( vraiment longtemps ) tu ma coupé dans ma lecture à quand une extraordinaire suite ???? XD

EDIT : OK OK ben je te dit M.E.R.D.E. nuu


Dernière édition par Kraniel le Lun 23 Mai - 15:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Mai - 14:54

dsl depuis il y a eu tellement de chose! après mon exam du 30 mai je vais essayer de m'y mettre study
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Mai - 0:35

J'ai une petite pause je crois que je vais écrire un chapitre pour toi Kra Wink

____________________________________________________________________________________________

- Mon colonel. qu'est-ce que je fais
- Elle veut prendre la place de son ami. Qu'elle le fasse. C'est toujours du un contre un, c'est réglo.
- Mais... c'est une fille...
- Regardez les yeux de cette enfant soldat. Ce n'est pas une fille, c'est un adversaire, et de taille qui plus est! Si vous ne vous concentrez pas, vous risquez de vous faire mettre K.O. et vite fait.
- Vos compagnons ont blessé mon ami. Je vais vous le faire regretter.

Annie repoussa les mains du soldat. Elle sauta, tournoya sur elle même en ayant la jambe gauche tendu. Elle frappa la tête du solda qui fut assomé sur le coup.

- et de 5
- elle est en parfaite condition physique contrairement à son ami. Ses attaques sont plus précises.
- C'est à mon tour colonel je n'en ferai qu'une bouchée
- On verra, soldat no. 6 allez!

Le soldat s'avança avec un sabre.

- Alors petite tu sauras te défendre contre sabre?

Annie n'était pas impressionnée du tout. Elle se rappelait l'entraînement de son père et aussi les séances de maître Mouchou avec Francis.

l'arme est le prolongement du bras de l'adversaire. Éviter un sabre, c'est éviter un poing

Le soldat s'élança mais Annie esquiva.

- Comment une enfant peut-il garder son sang froid devant une arme.

Il recommença à fendre l'air. Mais toutes ses attaques étaient vaines. Annie roula sur le sol et ramassa un bâton. Elle se releva frappa le poignet de la main qui tenait le sabre. Le soldat lâcha l'arme. Annie pivota sur elle même, frappa le soldat en arrière des genoux, il s'effondra et Annie lui donna le coup de grâce sur la tempe.

- et de 7.
- leur maître doit être remarquable. Soldat no. 8 allez
- Mon collègue voulait te faire peur, il ne voulais pas te toucher réellement. Mais je ne ferai pas la même erreur. Si tu meurt, tu ne pourra t'en prendre qu'à toi.

Sur ces mots le soldat attaqua lui aussi avec un sabre. Annie esquiva.

Celui-ci est plus coriace je ne dois pas relâcher ma vigilance. Si j'arrive à me rapprocher de lui je pourrais le désarmer et le frapper au ventre.

Tout en esquivant elle essayait de se rapprocher du soldat.

- He he je vois ce que tu essaie de faire ma jolie. Mais c'est une erreur.

Et avec un sourire sadique il donne un coup de sabre qui entailla une partie des cheveux d'Annie ainsi que ses habits.

- Oh tu es encore en vie. Mais ma prochaine attaque t'enverra ad patres. Tu peux dire adieu à ton ami.
- Zut, il est meilleur que je ne le pensais. J'ai eu chaud.
- Annie... va- t-en... sauve toi...
- Il est hors de question que je t'abandonne Francis. Je vais te sortir de là.

elle repris son bâton, chargea le soldat.

Si je roule sur moi même et que je saute je pourrais esquiver le désarmer et le frapper à la tête

Elle roula sauta...

- He he ça ne sert à rien petite, je peux lire dans tes mouvements!

Lors de son saut le soldat coupa le bâton d'Annie en deux. En même temps il entailla son bras. Elle recula. Une tâche rougeâtre apparu sur ses vêtements.

- Annie... sauve toi... tu dois sauver tes parents...
- Mes parents ne sont pas là en ce moment Francis. Toi tu es ici et tu veille sur moi. Si je ne suis pas capable de te protéger comment pourrais-je sauver mes parents? JE PRÉFÈRE MOURIR PLUTÔT QUE DE TE LAISSER TOMBER.

Elle se tourna vers Francis. Elle avait des larmes qui coulaient sur ses joues

- JE PRÉFÈRE MOURIR PLUTÔT QUE DE TE LAISSER TOMBER!

- Voilà qui est bien parlé. Vous les marines. Je vous interdit de toucher... à mes deux élèves...

À suivre...
__________________________________________________________________________________________

voilà... je n'aurais pas du.... mais bon. Ce n'est pas souvent que j'ai les sollicitation d'un fan. happy
Revenir en haut Aller en bas
Kraniel
5 000 000 de Berrys
Kraniel

Messages : 101
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 30
Localisation : Vert

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeMar 24 Mai - 15:20

excited! et toc rien que pour moi !!! ( et je crois bien que tu n'aurais pas du mais sa fait du bien alors merci siton ) excited!
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Sep - 19:43

hi hi hihiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!! Après une longue période d'inactivité, les aventures d'Animéavie recommence!!!
_______________________________________________________________________________________

- Mon colonel, C'est le vieillard! C'est lui qui nous à massacrer ce matin!
- Soldat repos
- Mais mon colonel, j'en ai bientôt fini avec cette gamine
- J'ai dit repos! On ne vous a rien appris dans votre base militaire? On ne discute pas les ordres!
- Bien mon colonel.

Sur 10, il restait 3 soldats valides. Ils se mirent en rang derrière le colonel. Annie qui ne réalisait pas encore ce qui se passait n'avait pas encore baissé sa garde.

- Hé hé, tu vois Annie, le temps que tu cours pour venir me sauver, Maître Mouchou apparaît.
- Maître Mouchou?

Elle se rendit peu à peu compte de la situation. Son adversaire n'était plus devant elle, Maître Mouchou était là donc tout danger était écarté. Et Francis était allongé sur le sol...

- Francis tu es blanc comme un linge! Il faut te soigner.
- J'ai déjà connu pire.
- Arrête de fanfaronner devant ta copine. Tu ne t'es jamais battu avec une balle dans l'épaule.
- Maître ce n'est pas ma copine, Ouille ET POURQUOI ME FRAPPEZ-VOUS SUR LA TÊTE? VOUS NE TROUVEZ PAS QUE JE SOUFFRE DÉJÀ ASSEZ COMME ÇA!
- Arrête de t'énerver tu t'affaiblis encore plus. Et toi Annie montre moi ta blessure. Hmmm heureusement ce n'est qu'une égratignure. Tu t'es bien battu, maintenant laisse moi m'occuper du reste.

Pourqupi est-il aussi gentil avec moi? pourtant je me suis enfui de chez lui.

- Maître Mouchou... heu... pour tout à l'heure je suis désolée... je ne savais pas... je ne voulais pas... en fait c'est que...

Le Maître posa sa main sur la tête d'Annie pour la calmer.

- Tu n'as pas besoin de t'expliquer mon enfant. Dans la vie, tout être passe par des épreuves. Certains échouent et d'autre réussissent. Toi, ma chère tu as passez. Maintenant, donne moi quelques minutes, j'ai le devoir de punir ceux qui s'en prennent à mes élèves.

Tout en finissant sa phrase, le maître se dirigeait vers le colonel.

- Il a dit mes élèves...
- Trop cool n'est-ce pas Annie? Maintenant on peut dire en quelque sorte qu'on est des nakamas What a Face

Annie regardait Francis. IL était redevenu lui même comme si la seule présence de Maître Mouchou avait suffit à régler tous les problèmes de l'univers. Elle réalisait qu'elle était apaisé aussi. Elle n'avait pas ressenti ce bien être intérieur depuis la disparition de ses parents. Sans s'en rendre compte une larme coulait sur sa joue.

- ... Tu as raison Francis, nakama à la vie à la mort!

C'était une larme de joie.

- Alors comme ça c'est vous le maître de ces deux prodiges. Laissez moi vous dire que je suis en admiration. Si cela était possible, je vous offrirais sur le champ un poste d'entraîneur pour former mes soldats. Comme vous avez pu le constater, on ne m'a pas remis la meilleure des équipes.
- Je vous remercie pour le compliment, mais en ce qui concerne la marine, j'ai déjà donné.
- C'est bien ce que je pensais. Mais pour confirmer ce que j'ai à l'esprit il me faut agir d'une façon un peu malhonnête.

Sans crier gare il sortit un pistolet et tira en direction des enfants. Le tire ne pouvait que les tuer sur le coup. La distance était trop peu éloigné pour esquiver. Ils allaient mourir sous les yeux de leur maître.

- Cela ne sert à rien de me tester.

Maître Mouchou avait arrêté les balles avec sa main.

- Un utilisateur de Haki! J'en étais sûr.
- Cessez vos pitrerie et approchez que je vous montre les bonnes manières.
- Avec plaisir Maître Mouchou.

À suivre...
______________________________________________________________________________________________
VIVE ONE PIECE!!
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Sep - 21:59

et voilà Kra, comme promis la suite 24h plus tard
________________________________________________________________________________

Le colonel s'élança vers son adversaire en utilisant ses poings. Maître Mouchou bloquait ou paraît les coups. Cependant les ripostes du maître ne passaient pas non plus. Ils engagèrent la conversation durant le combat:

- Je vois que je n'ai pas à faire à un débutant. Comment ce fait-il que vous ne soyez que colonel et que vous soyez si éloigné de Grand line?
- Vous avez l'oeil maître. Et je dois avouer que cela faisait longtemps que je n'ai pas eu une bataille digne de ce nom. Pour ce qui est de mon affectation, disons que mon caractère m'a fait renvoyé du quartier général.

Le colonel bondit en arrière et tendit son bras comme un sabre.

- Pourrez-vous esquiver? Coup de vent tranchant!

En abaissant son bras il créa un souffle qui était aussi tranchant qu'un sabre. Il se dirigeait à toute vitesse vers le Maître. Celui-ci esquiva, et l'attaque alla découper le mur qui était derrière.

- Ho ho! excellent réflexe! Mais j'aurais préféré vous voir le parer. Je crois que je devrai être plus insistant. Coup de vent tranchant en rafale!

Le colonel utilisait ses deux bras. Une succession de "lames de vents" s'acharnait sur le maître. Ce dernier esquivait tout. Il bondissait et courrait partout sur la place. L'attaque du colonel détruisait tout sur son passage.

- Votre rapidité laisse à désiré colonel. Dit-il en souriant

Le colonel arrêta son attaque.

- l'esquive hein, la rapidité. Ce qui m'intéresse, c'est la force. Je veux voir quel est la puissance du haki. Montrez moi votre puissance maître.
- Vous êtes naïf. Comme beaucoup de gens que j'ai vu dans ma vie. La puissance ne garanti pas le succès.
- Et bien moi je crois le contraire. J'étais le plus fort de ma division au QG. Je battais même les détenteur de Fruit du démon. Je suis monté en grade j'atteint enfin celui de colonel. Mais un jour un équipage pirate ce mis sur mon chemin. Je perdit mon premier combat. A cause de ce foutu haki. Je me suis entraîné comme un damné. Mais rien n'y fait, je n'arrive pas a posséder ce pouvoir. C'est là que ma vie commença à sombrer. J'étais tellement obsédé que je devint incontrôlable. Partout ou je passais il n'y avait pas de prisonnier. J'étais toujours à la recherche d'un ennemi plus puissant. Je m'en suis même pris a un de mes supérieur! Comme punition, on me renvoya du QG. Et j'échoua dans cette mer dépourvu de défi. Ouest blue... Mais je n'ai pas arrêté de m'entraîner pour autant. Et si j'arrive a battre un utilisateur de haki, ils reconsidéront mon cas et me rapatriront au QG!

- Quel gâchis! Un si grand potentiel. Votre aveuglement vous perdra.
- Peut-être, mais votre faiblesse est plus grande que la mienne. Je sais comment vous faire utiliser votre haki. COUP DE VENT EN RAFALE!

Son attaque fut concentrer en direction des enfants. À la vitesse de l'éclair le maître se mis devant eux et bloqua les les lames de vents. Cependant il n'avait aucune blessure.

- Vous n'êtes qu'une ordure.
- HA HA! Peut-être mais j'ai enfin obtenu ce que je voulais! Alors qu'allez-vous faire? Car je n'arrêterai pas.

Le colonel continuait son attaque. Il ne laissait aucun répit à Maître Mouchou

- Je crois que je n'ai plus le choix je vais devoir me battre sérieusement.

À suivre
____________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeMer 28 Mar - 1:45

j'ai du temps et un peu d'inspiration alors C'EST PARTI POUR LES QUESTIONS QUE TOUT LE MONDE SE POSE!

Ah non, ça c'est dans les livre de one piece. Bon ben y'aura que la suite de mon histoire Razz
_______________________________________________________________________________________________

Le colonel continuait son attaque en direction des enfants. Le Maître parait toutes les attaque sans même avoir une seule égratignure. On aurait dit qu'il prédisait les coups de son adversaire et qu'une sorte de mince aura protectrice entourait son corps.

-Hmm on dirait que mes bras ne suffisent pas!

Le colonel ramassa une poutre longue de trois mètres. Il l'a cogna contre le sol et ainsi le bout de la poutre devint comme des fines lamelles de bois. Il l'a fit tournoyer au dessus de sa tête pour avoir de l'élan et lança un immense coup tranchant.

- C'est un de mes coups spécials, VOYONS SI VOUS POUVEZ VOUS EN SORTIR!

Ce n'est pas un simple coup tranchant. Il y a un immense coup doté d'une grande force et d'une grande rapidité mais en plus, les minces éclats de bois ont envoyé d'innombrables coups de vent de différente force et de différente vitesse. Je peux prédire le grand coup mais pas les petits puisque lui même ne sait pas ou il les a envoyé. Si je ne fait que parer le grand les autres pourraient passer et blesser les enfants.


- C'est un coup redoutable en effet... Mais pas assez pour me vaincre.

Maître Mouchou tandis la main dans les airs et dévia l'immense coup. Simultanément il enleva le haut de son habit le mit en face de lui pour se protéger.

- Tu crois vraiment que tes vielles fringues peuvent devenir un bouclier contre ce coup! Je crois bien que je t'ai surestimé! nia ha HA HAAAA C'EST LA FIN!!!

- C'est la fin tu as raison, mais cette fin est pour toi.

- Com.. comment est-ce possible!

Maître Mouchou était derrière le colonel. Devant, l'habit du Maître tombait par terre, intacte. Les enfants n'avaient rien.

- nnnnooOOOON! C'est impossible d'être aussi rapide, et comment avez-vous fait! Un tissu de peut rien contre une lame!

Cette fois-ci le colonel avait perdu son sang froid. Il attaquait sans réfléchir.

- Maintenant le combat est un corps à corps et si je ne m'abuse ce n'est pas votre rayons. De plus je vous répondrait que les vêtements coûtent très cher et qu'il faut savoir économiser. Et pour finir... Je ne pardonne pas a quiconque ose lever la main sur des enfants. Surtout lorsqu'ils sont précieux à mes yeux.

À une vitesse incroyable il déstabilisa son adversaire et le frappa aux points vitaux. Puis, il fini avec un coup de poing au ventre qui envoya balader le colonel contre le mur le plus proche. Ce fut un K.O. définitif.
_______________________________________________________________________________________________

Voilà. Si j'ai le temps, j'écrirai une suite demain. Ou peut être ce soir à minuit. On verra à quelle heure j'irai au lit.
Revenir en haut Aller en bas
Kraniel
5 000 000 de Berrys
Kraniel

Messages : 101
Date d'inscription : 13/09/2010
Age : 30
Localisation : Vert

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Avr - 12:01

Hmmm, mort ou tétraplégique, m'enfin c'est pas ce qui m'intéresse et les enfants que va t'il se passer pou eux ???
Allez courage on aime et une suite se fait désirer !!! burning
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Avr - 17:17

Bon, pendant que ma pâte à choux se repose je vais écrire un autre chapitre happy
______________________________________________________________________________________________

Le colonel était étendu, inconscient, face contre terre. Il était couvert de blessure. Derrière lui on pouvait voir l'empreinte de son corps sur le murs de brique qui l'avait arrêté.

- Hmm, je ne me suis pas retenu assez. Un peu plus et il n'était plus de ce monde! hou hou hou!

En disant cela il se retourna vers les enfants et souriait. Annie ne comprenait pas très bien ce qui c'était passé. elle était accroupi et tenait la tête de Francis sur ses genoux. Ce dernier était inconscient aussi, mais affichait un sourire paisible.

- Vous avez entendu les gars. Il s'est retenu. On ne peut rien contre ce vielle homme, il vient d'étendre notre colonel! Vite il faut effectuer un repli stratégique!

Les quelques marines restant détalèrent comme des lapins.

- On peut dire que quand Annie est là, l'animation bats son plein, n'est-ce pas Francis?
- Bien sur Maître. C'est le cas de le dire, elle anime notre vie hi hi!
- Francis tu es réveillé!
- Oui mais j'ai perdu trop de sang, je ne peux pas marcher. Ma tête tourne même si je suis couché. He he c'est marrant, on dirait un parc d'attraction!
- Si tu dis des bêtises comme ça, cela veut dire que tu n'es pas si mal en point. Souris Annie, il n'est pas en danger. Il est temps de rentrer à la maison.

Quelle est cette sensation? Une sensation de bien être chaleureux. Comme si j'étais avec ma famille, avec mes nakamas.

Annie essuya quelques larmes qui coulaient malgré elle. C'était des larmes de joie. Puis avec entrain elle s'écria:

- Oui Maître!
- Bien. Maintenant. Gino, Ricko! Je sais que vous êtes là. Approchez. Vous êtes des poltrons mais au moins vous vous rendez utile quand la bataille est terminée.
- Maître Mouchou, ce n'est pas sérieux! Plus tôt c'était un sergent, et maintenant un colonel. Si on garde le silence, c'est nous qui allons casquer!
- Maître, avec tout le respect qu'on vous doit, vous nous mettez dans une position difficile.
- Ne vous inquiétez pas. Donnez moi simplement 24 heure et nous aurons disparut.

Gino et Ricko mettaient les marines inconscients dans le chariot pour les emmener à l'infirmerie de la milice.

- Disparut! dirent-ils en coeur.
- Mais ou irez-vous?
- Il ne peut pas nous le dire Ricko! Sinon on va devoir le mettre dans notre rapport
- Ah ouais c'est pas faux. Mais qu'allez-vous faire si c'est pas trop indiscret?

Maître Mouchou avait remis sa chemise. Il avait pris Francis dans ses bras et Annie était debout à côté de lui.

- Ce que je vais faire? dit-il avec un sourire malicieux. Je vais former mes élèves!
Revenir en haut Aller en bas
animeavie
160 000 000 de Berrys
animeavie

Messages : 280
Date d'inscription : 05/03/2010
Localisation : apatride

Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Avr - 19:46

De retour au Dojo, le maître pensa les blessures de Francis et lui prépara un remède. Il avait aussi chargé Annie de faire à manger, car ils devaient quitter le village cette nuit.

- Nous partons ce soir. Cette potion te donnera assez de force pour supporter le voyage Francis.
- Beurk! C'est infecte Maître.
- Hou hou hou, plus elles sont mauvaises, plus elle sont efficaces.
- Alors celle-ci doit être vraiment puissante!

Francis l'avala d'un seul coup, en faisant une grimace affreuse.

- Maître, les bentous sont prêts.
- Bien bien. Tu as un bateau n'est-ce pas Annie?
- Oui, c'est le bateau de mes parents, dit-elle avec fierté.
- Bien bien, peut on l'emprunter?
- Bien sur. C'est un formidable bateau! Et je sais très bien le manoeuvrer. Mais... cela veut dire que nous quittons l'île?
- Oui.
- Mais Maître, vous allez quitter votre île et ce sera à cause de moi?
- Hmm, ne t'inquiète pas ma petite, il y a bien longtemps que je n'ai plus de chez moi.

Il avait posé sa main sur la tête d'Annie, et en disant ces paroles, il regardait dans le vide, comme s'il pensait à son passé.

- Dites Maître, puisque nous fuyons les autorités, nous sommes des hors la loi n'est-ce pas?
- En effet.
- Puisqu'on part en bateau... ÇA VEUT DIRE QU'ON EST DES PIRATES!!!!
- Hou hou hou! Tu aimerais ça?
- Ne dis pas de bêtise Francis!
- Aïe! Pour quoi tu me frappe, ça fait mal!
- Les pirates sont méchants et nous nous sommes des gentils!
- Elle n'a aucune reconnaissance pour son sauveur, pfff qu'elle ingrate...
- Écoute moi quand je te parle!
- He he tu m'as manqué! Même pas fichu de fraper un invalide he he. Ah..... cette fois-ci tu m'as eu, je suis mort.
- Bien bien, je vois que vous avez retrouver votre énergie. Pour Francis cela veut dire que la potion fait effet. Nous pouvons donc partir. Pour ce qui en est de la piraterie, vous pourrez décider cela plus tard, vous êtes encore jeune. Bien, n'apporter que le stricte nécessaire.
- Moi je n'ai besoin de rien, sauf peut-être d'un bouclier pour me protéger d'Annie hi hi hi
- Moi tout est déjà sur mon bateau. Oh non! en fait il me manque qqc. Donnez moi une minutes.
- Pourquoi souriez-vous maître?
- Pcq à partir d'aujourd'hui, ce qu'elle va chercher, elle le gardera toute sa vie.
- Qu'est-ce que c'est?
- Ça y est je suis prète.

Derrière son dos, on pouvait apercevoir le sabre de ses parents.

- Bien, maintenant soyez prudent, les marines doivent surveiller le port, on ne pourra pas quitter l'île tranquillement. Donc, je compte sur vous. Votre entraînement commence dès ce soir.

OUI MAÎTRE!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Animeavie stories - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Animeavie stories   Animeavie stories - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Animeavie stories
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OP MUGIS FAMILY :: Espace Jeux :: Jeu de rôle-
Sauter vers: